Günther Blumentritt

blumentritt

Général
(Munich - Allemagne, 10 février 1892 || Munich - Allemagne, 12 octobre 1967)

Il rejoignit l'armée allemande et durant la Première Guerre mondiale il servit sur le front Est en URSS.

Blumentritt et son ami proche Erich von Manstein servirent sous le commandement de Wilhelm Leeb durant l'année 1930. Durant l'invasion de la Pologne en 1939, il servit comme chef d'opération sous le commandement du général Gerd von Rundstedt. Il prit part aussi à l'invasion de la France en mai 1940 et l'année suivante, servit sous le commandement de Günther von Kluge comme chef d'état-major dans la 4e armée.

En 1941, Blumentritt prit part à l'invasion de l'URSS avant de retourner en Allemagne en 1942 comme chef des opérations. Il servit en France en 1943.

Blumentritt fut associé avec plusieurs membres de l'armée allemande impliqués dans le complot de juillet contre Hitler. En septembre 1944 il fut mis à la porte, mais Hitler refusa de croire que Blumentritt était coupable et finalement l'autorisa à retourner sur le front comme commandant du 12e corps SS.

Après le débarquement de Normandie, Blumentritt et ses troupes furent repoussés en arrière par les troupes britanniques du 30e corps sous le commandement du général Brian Horrocks. Il fut envoyé alors aux Pays-Bas et prit le commandement de la 25e armée avant de retourner en Allemagne à la tête de la 1re armée de parachutistes en mars 1945.