Roland Freisler

freisler

Homme politique
(Celle - Allemagne, 30 octobre 1893 || Berlin - Allemagne, 3 février 1945)

Il rejoignit l'armée allemande et durant la Première Guerre mondiale, il fut capturé par l'armée soviétique et fut prisonnier de guerre.

Lorsqu'il retourna en Allemagne, il rejoignit le parti communiste allemand. Après avoir fait ses études à l'université, il devient avocat. Ses vues politiques se sont graduellement dirigées vers la droite et en 1925, il rejoignit le parti ouvrier allemand national socialiste (NSDAP).

Quand Hitler arriva au pouvoir en 1933, Freisler devint chef du personnel au ministère prussien de la justice. L'année suivante, il devint secrétaire d'État au ministère prussien et puis fédéral de la justice.

En juillet 1942, Freisler rejoignit Reinhard Heydrich, Heinrich Muller et Adolf Eichmann à la conférence de Wansee où ils discutèrent du large nombre de malades des camps de concentration allemands. Lors de la réunion, il fut décidé de faire de l'extermination des Juifs une opération organisée systématiquement. Eichmann fut alors placé en charge de ce qui allait devenir la "Solution Finale". Après cette date, des camps d'extermination furent établis dans l'est, ils eurent la capacité pour tuer un grand nombre de malades.

Freisler est nommé Président du Tribunal du Peuple en août 1942. Le tribunal a été créé pour juger les "crimes politiques" et présider le procès de ceux qui furent impliqués dans le complot de juillet 44.

Freisler est tué lors d'un raid aérien Allié quand il est frappé sur la tête par un éboulement de maçonnerie en février 1945.