Werner von Fritsch

fritsch

Général
(Benrath - Allemagne, 4 août 1880 || Varsovie - Pologne, 22 septembre 1939)

Il rejoint l'armée allemande et participe à la Première Guerre mondiale. Après celle-ci, il y reste et en mai 1935, il devient commandant en chef des forces armées. Hitler était déterminé à prendre le contrôle de l'armée et Himmler abonda dans ce sens en glanant des informations sur Fritsch. Un peu plus tard, Hans Schmidt, un homme prostitué prétendit avoir eu des relations sexuelles avec Fritsch.

Le 24 janvier 1938, Hitler rencontre Fritsch à propos des affirmations faites par Schmidt. Quand il est devenu clair que les membres les plus hauts classés de l'armée allemande ne soutiendraient pas Fritsch face à ses fausses accusations, celui-ci préféra prendre sa retraite. Quand on découvre plus tard que les affirmations de Schmidt sont mensongères, Hitler refuse de le rétablir dans ses fonctions.

Rappelé par l'armée lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, celui-ci est devenu un colonel honorable dans son ancien régiment. Il est mort le 22 septembre 1939 lors de l'invasion de la Pologne.