Jagdpanzer 38(T) Hetzer

Le Hetzer était un char léger mais puissant, construit sur le châssis du Panzer 38(T). Entièrement blindé, c'était le plus petit des chars dotés du canon antichar PaK 39 de 75 mm, particulièrement utile dans les combats urbains.

hetzer01

 

Jagdpanzer 38(T) Hetzer
Système de propulsion :
Moteur 6 cylindres en ligne à essence Praga AC2 de 119 kw (160 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 42 km/h ; autonomie sur route : 250 kms
Dimensions :
L : 4,61 m ; l : 2,15 m ; H : 2,25 m

 

 

Compact et légèrement plus grand qu'un homme, le SdKfz 138/2 Hetzer fut un chasseur de chars efficace, et non un gaspillage de ressources comme la plupart des Jagdpanzer, chars allemands de plus grosse taille. Quand les Allemands prirent le contrôle des usines de chars tchèques Skoda et Praga, ils concentrèrent initialemement leur production sur le Panzer 38(T) tchèque, mais en 1943 ce projet était déjà obsolète.

Le général Guderian, qui était à l'époque inspecteur des unités blindées, commanda un chasseur de chars léger doté d'un profil bas pour remplacer les canons légers antichars remorqués, les automoteurs antichars. Le châssis du Panzer 38(T) fut retenu pour servir de base à ce nouveau char.

Aprè les premiers essais de décembre 1943, la production fut lancée en avril 1944 et, en juillet de la même année, les premiers bataillons chasseurs de chars furent équipés du nouveau blindé. Son canon de 75 mm était efficace contre le blindage de nombreux adversaires et les comptes rendus du front étaient très favorables. On tenta alors d'en augmenter la production afin d'atteindre une moyenne de 1000 chars par mois. Les livraisons des chars ne cessèrent que lorsque les usines furent bombardées en mai 1945. Après la guerre, l'armée tchèque reprit la production de ces blindés et en exporta 160 exemplaires en Suisse qui restèrent en usage juque dans les années soixante-dix.

Les Hetzer qui furent reconstruits furent convertis en chars lance-flammes, en chars transporteurs d'armes, et en moyen de transport de canons de l'infanterie lourde.

L'embase du canon était protégée par un manteau blindé Saukopf d'une épaisseur de 60 mm. Sur le reste du char, le blindage avait une épaisseur de 8 mm seulement.

Le canon avait un champ de tir et une élévation limitée (5 degrès à gauche et 11 degrès à droite, 12 degrès d'inclinaison vers le haut et 6 degrès vers le bas).

L'armement secondaire était limité à une mitrailleuse montée sur le toit, contrôlée à distance de l'intérieur du char.

 

20090124
BundesarchivBild101I-715-0213A-25UngarnJagdpanzerHetzer
829175051542efb66028b
chjgdpzhetzerg13-009
d9565e06
hetzer1
hetzer01
Hetzer7-11
hetzerbu
images
Hetzerlesany
JagdpanzerHetzerJPG3
jagdpanzer38hetzer2
JagdpanzerHetzerG13Suisse1
JagdpanzerHetzerG13Suisse2
pghet-1
JagdpanzerHetzerJPG2
SdKfz-138-Jagdpanzer-38t-Hetzer-LIMITED-to-500px
w9q3fqan
wHetzerIII
Update-1226-3