Panzer II Ausf F

 En 1939, le Panzer II était le char le plus utilisé par les Allemands. Malgré son blindage et son armement légers, il en fut construit 2000. Rapidement, il fut remplacé sur les fronts les plus importants par des chars plus lourds.

panzer2ausf

 

Panzer II Ausf F
Système de propulsion :
Moteur 6 cylindres à essence Maybach HL62TR de 119 kw (160 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 40 km/h ; autonomie sur route : 200 kms
Dimensions :
L : 4,81 m ; l : 2,28 m ; H : 2,15 m

 

 

Dans les années vingts et au début des années trente, les Allemands, auxquels le Traité de Versailles avait interdit de posséder des chars, réalisèrent un certain nombre de blindés de combat (AFT) avec pour nom de couverture "grand tracteur" ou "véhicule nouveau modèle". Ces chars lourds étaient assez efficaces, mais ils étaient trop gros pour qu'une production en série soit possible, compte tenu de la capacité limitée de l'ingénierie allemande de l'époque. Il fallait au contraire des chars légers, économiques et faciles à construire, qui puissent être utilisés comme chars d'entrainement jusqu'à la reprise industrielle. Une série de véhicules s'ensuivit, pour la plupart conçus pour un équipage de deux hommes et dotés d'une seule mitrailleuse en tourelle.

Les Panzer II furent la version plus grande de ces premiers chars, qui étaient munis d'un canon de 20 mm comme arme principale. Le Panzer II fut considéré comme une sorte de solution de fortune en attendant l'arrivée du Panzer III et fut utilisé uniquement comme char d'entrainement et de reconnaissance. Comme on pouvait le prévoir, ce fut le char le plus utilisé en 1939, dans la campagne contre la Pologne, et plus de 1200 exemplaires furent envoyés sur le front occidental en mai 1940. Par conséquent, les Panzer II furent relégués au rang de chars de reconnaissance - exploitation. Ainsi, ils sondaient la ligne ennemie et attaquaient uniquement lorsque les défenses étaient faibles, en appelant des renforts par radio.

 Spécificités :

- Le Panzer II était muni d'un canon de 20 mm et d'une mitrailleuse de 7,92 mm

- Les fines plaques de blindage résistaient aux armes antichars ainsi qu'aux canons de l'époque. En revanche le canon de 20 mm n'était efficace que contre les chars à faible blindage.

- Sur la partie supérieure de la caisse, un blindage de 35 mm, dont l'épaisseur était deux fois supérieure à celle des premiers modèles, offrait une protection maximale à l'Ausf F.

- Bien qu'obsolète, de nouvelles versions du Panzer II furent produites, incluant des chars lance-flammes. Les conversions en chars de transport d'armes continuèrent en 1943 et 1944.

- L'Ausf F, dont la production débuta en mars 1941, fut le dernier modèle de Panzer II.

Panzer-II-Ausf-F-2
Panzer-II-Ausf-F-1
Panzer-II-Ausf-F-3
CCI20042014
CCI200420140001