Panzer III Ausf H

 Durant les premières années de  guerres, le Panzer III, doté de divers types d'armements, fut le char de combat le plus important. L'Ausf H disposait d'un blindage supplémentaire, fruit de l'expérience des combats en Pologne et en France.

panzer3ausfh

 

Panzer III Ausf H
Système de propulsion :
Moteur V12 à essence Maybach HL120TRM de 224 kw (300 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 40 km/h ; autonomie sur route : 163 kms
Dimensions :
L : 5,41 m ; l : 2,95 m ; H : 2,44 m

 

 

Dans les années trente, les projets de réarmement de l'Allemagne prévoyaient que les nouveaux bataillons Panzer soient composés de trois compagnies de chars moyens-légers et d'une campagnie de chars moyens-lourds. Le char le plus léger fut le Panzer-Kampfwagen (PzKpfw ou Panzer) III, qui constitua l'essentiel de la division Panzer pour une grande partie de la guerre, et fut produit jusqu'à la fin du conflit.

L'une des raisons de son succès était la spécificité de la circulaire de la tourelle, qui permettait l'installation de canons de calibres supérieurs aux calibres originaux de 37 mm. La production débuta en 1935, mais les premiers modèles ne furent disponibles qu'en 1937 et furent utilisés en Pologne en 1939. Malgré les problèmes dus à son blindage peu épais, le Panzer III brisa tout type de résistance durant les campagnes Blitzkrieg et les pertes significatives furent dues uniquement aux canons antichars polonais.

Les quatres premiers modèles (Ausf A, B, C et D) différaient principalement par leurs suspensions. L'Ausf E, tout comme l'Ausf F, fut doté de la suspension principale à six roues (galets porteurs) et d'un blindage plus épais. La première version produite en série fut l'Ausf G. L'Ausf H fut le premier modèle doté d'un armement plus lourd et d'un canon KwK L/42 de 50 mm qui fut ensuite adopté par les Ausf G de la même période. Avec l'invasion de l'Union Soviétique en 1941, le canon se révéla obsolète en comparaison du T-34, et les modèles successifs se virent alors pourvus d'un canon de 75 mm, capable d'affronter les chars soviétiques.

 Spécificités :

- L'Ausf H était doté de chenilles plus larges, dentées et de poulies de tension munies de huit rayons en aluminium.

- Le Panzer III Ausf H était pourvu de différents dispositifs qui étaient aussi montés sur les modèles précédents : un nouveau modèle de tourelle, un blindage deux fois plus épais et une corbeille de tourelle sur l'arrière.

- lors de l'invasion de l'Union Soviétique par l'armée allemande, 1000 exemplaires envison du dernier modèle du Panzer III se trouvaient sur le front oriental.

- Les Panzer III dotés de canons de 50 mm, furent les chars les plus efficaces pendant la première partie de la campagne en Afrique du Nord. Jusqu'à l'arrivée du Sherman, ils étaient capables d'écraser tous les chars des Alliés.

- La tourelle de l'Ausf H fut modifiée afin de monter le nouveau canon KwK L/42 de 50 mm.

- La campagne de France montra la nécessité d'un blindage plus épais qui se traduit principalement par des plaques boulonnées.

CCI190420140001
CCI19042014
CCI1904201400015
CCI200420140001
CCI20042014