Panzer IV Ausf F1

 En 1939, le Panzer IV était le char lourd standard de l'armée allemande. Presque 8500 exemplaires de 10 des différents modèles principaux furent construits.

panzer4ausff1

 

Panzer IV Ausf F1
Système de propulsion :
Moteur V12 à essence Maybach HL120TRM de 224 kw (300 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 42 km/h ; autonomie sur route : 200 kms
Dimensions :
L : 5,92 m ; l : 2,84 m ; H : 2,68 m

 

L'armée allemande projetait de construire la quatrième compagnie "lourde" parmi les divisions Panzer que les nazis étaient en train de constituer en secret. C'est ainsi qu'au milieu des années trente fut créé la Panzer IV.

Lorsque les premiers exemplaires furent mis en circulation en 1938, les seuls chars occidentaux capables de les égaler par la puissance de feu étaient les modèles français, bien que les canons montés sur les caisses soient inadaptés d'un point de vue tactique. Lorsque la guerre éclata en septembre 1939, seuls 211 exemplaires avaient été achevés.

En mai 1940, 280 chars des quatre premiers modèles (Ausf A-D) étaient disponibles pour les détachements se préparant à envahir la France et les Pays-Bas. Le Panzer IV (produit en nombre supérieur par rapport au Panzer III), modèle des chars de combat de l'époque comme de ceux d'aujourd'hui, était pourvu d'une tourelle rotative au centre de la caisse sur laquelle était installé l'armement (un canon lourd et une mitrailleur coaxiale), d'un compartiment pour le chef de char qui assurait un champ de vision à 360° degrés, d'un moteur dans la partie postérieure de la caisse et d'un compartiment dans la partie antérieure pour le pilote et l'opérateur radio.

Les Panzer moyens allemands firent un tel effet en 1939-40 que les principes de base de ce projet furent appliqués à presque tous les chars moyens et lourds successifs.

Les premiers modèles portaient un canon court de 75 mm KwK L/24, néanmoins dépassé par les canons de 76 mm des T-34 soviétiques. La production fut alors orientée vers le modèle F2 pourvu d'un canon long KwK 40L/43.

 Spécificités :

-  Le dispositif placé sous le canon était un déflecteur pour l'antenne. Il empêchait que l'antenne radio ne se prenne dans le canon lorsque la tourelle pivotait.

- Le Panzer IV devint le modèle des chars de combat successifs. En effet, l'organisation de l'équipage et de l'armement fut imitée par la plupart des autres nations.

- Les portes d'accès de chaque côté de la tourelle permettaient au canonnier et au chargeur de fuir au cas où le char était immobilisé.

- Les Paner IV Ausf F2 servient en Afrique du Nord, dans les Balkans et en Union Soviétique. Vers le milieu de l'année 1942, il n'en restait qu'un nombre très réduit sur le front oriental.

- 462 Ausf F1 furent produits, sur un total de plus de 9000 Panzers IV, toutes versions confondues.

- Les modèles successifs au Panze IV Ausf F (généralement connus sous le nom d'Ausf F2) furent dotés d'un canon long KwK 40L/43 à vitesse initiale beaucoup plus élevée.

- Les premiers modèle du Panzer IV Ausf F, gardait le support original de la mitrailleuse. Les Ausf F2 successifs furent dotés d'un support blindé sphérique.

CCI190420140001
CCI19042014
CCI1904201400015
CCI200420140001
CCI20042014