Panzerjäger IV Nashorn

Le Nashorn "rhinocéros" fut l'un des nombreux canons mobiles "de remploi" des Allemands. C'était un char rapide, qui était muni d'un puissant canon, mais était vulnérable à presque toutes les armes ennemies d'un calibre supérieur à celui d'une carabine.

Nashorn.Aberdeen.0007wakh

 

Sturmgeschütz III Ausf G
Système de propulsion :
Moteur V12 à essence Maybach HL120TRM1 de 224 kw (300 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 42 km/h ; autonomie sur route : 215 kms
Dimensions :
L : 8,44 m ; l : 2,86 m ; H : 2,65 m

 

Le Nashorn était doté du canon PaK 43 de 88 mm, qui était aussi utilisé sur le Tiger et le Panther.

L'armement secondaire était constitué d'une mitrailleuse MG 34 montée sur deux pieds et fixée à l'intérieur du char avec 600 cartouches de munitions.

Le châssis était un Geschützwagen, un modèle à mi-chemin entre le Panzer IV, duquel il possédait la caisse allongée, et le Panzer III, dont il partageait certaines caractéristiques, telle que la roue dentée.

Le canon du Nashorn avait un pointage latéral de 30 degrés et une élévation de 20 degrés.

Les trappes à l'arrière du char garantissaient le ravitaillement des munitions pendant les combats.

La caisse à ciel ouvert n'offrait aucune protection contre les intempéries ou durant les batailles aux membres de l'équipage chargés du canon.

Le blindage frontal était incliné de 37 degrés pour en augmenter l'efficacité. Cependant, à cause de sa faible épaisseur de 10 mm, ce blindage s'avérait inefficace contre les projectiles perforants de toutes sortes.

 

Le canon à double fonction antichar / antiaérien Pak 43 de 88 mm fut l'une des armes les meilleures et les plus plurifonctionnelles de la guerre. Toutefois, il était peu maniable. Pour envahir l'Union Soviétique, l'artillerie devait être à la hauteur de la rapide progression sur le terrain. Le Nashorn Panzerjäger IV, dérivé du chassis du Panzer IV, fut la première tentative fructueuse pour rendre automoteur le canon de 88.

Il se distinguait par la nouvelle superstructure blindée et légère, montée à la place de la tourelle et offrant un espace suffisant pour accueillir un équipage de quatre hommes. Le moteur n'était plus à l'arrière du char, mais à l'avant afin d'agrandir le compartiment de combat. A l'avant de la caisse se trouvait le blindage le plus épais, en acier, dont l'épaisseur n'atteignait que 30 mm, tandis que le blindage protégeant les tireurs n'était épais que de 10 mm.

La production du Nashorn débuta en février 1943 et pour l'été les chars étaient prêts pour l'offensive. Des Panzejäger lourds qui avaient le rôle de chars pompiers et allaient aux endroits du front les plus critiques pour repousser les percées des blindés soviétiques, furent attribués aux détachements indépendants, 500 chars furent commandés, dont 494 furent achevés en mars 1945.

3792798313812b964829-1af2892
113650Nashorn1
aa071
NashornAberdeen0007wakh
nashorn
nashorn2
Nashorn3
nashorno