Panzerjäger Tiger (P) Elefant

L'Elefant (connu aussi sous le nom de "Ferdinand") fut construit sur la caisse du Tiger Porsche avec la fonction de chasseur de chars. Il remplissait efficacement son rôle, mais était trop compliqué, peu fiable et, comme le Tiger (P), tombait souvent en panne.

Panzerjager Tiger elefant

 

Panzerjäger Tiger (P) Elefant
Système de propulsion :
Deux moteurs V12 à essence Maybach HL120TRM de 224 kw (300 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 20 km/h ; autonomie sur route : 153 kms
Dimensions :
L : 8,13 m ; l : 3,36 m ; H : 2,98 m

 

Pendant les déplacements, le long canon de l'Elefant était soutenu par un crochet de maintien.

A la fin de l'année 1943, les 48 chars qui subsistaient furent envoyés à l'usine pour être remontés ; ils se virent dotés d'une mitrailleuse MG 34 montée à l'avant pour la défense rapprochée, d'une coupole pour le chef de char et d'un revêtement antimagnétique en Zimmerit.

Le Tiger Porsche n'entra jamais en service, mais servit de modèle pour bon nombre de véhicules. Il ne possédait pas les roues motrices (galets porteurs) en quinconce des chenilles du Tiger Henschel.

L'armement primaire se composait du canon PaK 43/2 de 88 mm. Lorsque les Elefant sortirent des usines de production, ils n'étaient dotés d'aucun armement secondaire.

Les Elefants, dépourvus d'armement secondaire, étaient vulnérables aux attaques de l'infanterie, armée de mines magnétiques et autres explosifs. Ils devaient donc nécessairement être escortés par les Panzer Grenadiers pour la défense à courte distance.

A l'origine, la structure de la caisse de l'Elefant était la même que celle du Tiger Porsche, mais elle était renforcée de plaques de 100 mm boulonnées à l'avant, ce qui lui donnait un total de 200 mm de blindage frontal.

D'un poids au combat de 29,4 tonnes, l'Elefant fut l'un des chars allemands les plus lourds de toute la guerre.

Le chasseur de chars Elefant était un modèle à mi-chemin entre les premiers projets de "remploi" dotés d'un blindage léger, comme le Nashorn, et le Jagpanther construit sur le châssis du Panther. Conçu à partir du projet du Tiger Porsche (et initialement connu sous le nom de "Ferdinand" du nom de Ferdinand Porsche), l'Elefant fut l'un des premiers chars allemands à monter le canon long antiaérien de 88 mm. Le nom complet du canon était PaK 43/2 L/71 - L/71 indiquant la longueur de 71 calibres.

En février 1943, Hitler ordonna que 90 de ces chars (portant le numéro de série SdKfz 184) soient produits et envoyés sur le front oriental, ce qui signifiait en écourter la période d'essai. Les premiers exemplaires furent livrés à la fin du mois de mai 1943, à temps pour l'offensive de printemps. Bon nombre de ces Elefant prirent part aux affrontements de Koursk, où, en dépit de leur déplacement difficiles sur ce terrain irrégulier et de leur fragilité, ils réussirent à avoir le dessus sur les divers types de chars soviétiques. Une fois reconstruits, certains Elefant servirent aussi sur le front italien, mais ils se montrèrent inaptes à parcourir les routes italiennes en mauvais état et ne disposaient pas de pièces de rechange nécessaires en cas d'avarie.

 

308688721717GonJUpTp
9805510
elefant05
7400719344f805d96d47n
Ferdinand-01
PanzerjagerTigerelefant
ElefantUSAOM-003
panzerjager-tiger-ferdinand-elefant-02
panzerjager-tiger-ferdinand-elefant-03
panzerjager-tiger-ferdinand-elefant-04
panzerjager-tiger-ferdinand-elefant-06
panzerjager-tiger-ferdinand-elefant-20
PanzerjagerTigerPAberdeenProvingGrounds