SdKfz 135/1 Lorraine Schlepper

Le Lorraine Schlepper était un char français utilisé comme transporteur d'armes et comme remorqueur, qui fut ensuite adapté par l'armée allemande pour y installer un obusier automoteur puissant.

G-Sdkfz135-Marder I-Lorraine -PzAbt 709

 

SdKfz 135/1 Lorraine Schlepper
Système de propulsion :
Moteur 6 cylindres à essence Delahaye 103TT de 52,2 kw (70 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 34 km/h ; autonomie sur route : 135 kms
Dimensions :
L : 5,31 m ; l : 1,83 m ; H : 2,23 m

 

L'armement principal du SdKfz 135/1 était constitué d'un obusier sFH 13 de 150 mm, désignation donnée par les Allemands, qui avaient attribué cette appellation aux armes françaises réquisitionnées durant la première guerre mondiale.

Le Schlepper était un remorqueur ou tracteur de canons ; les chars français de ce type servirent de base pour le SdKfz 135/1.

Pour amortir le recul, une sorte d'étançon, qui s'enfonçait dans la terre lorsque le canon tirait, fut monté à l'arrière du char. Les véhicules réparés en 1944 étaient dotés d'un gros étançon qui pouvait être soulevé ou abaissé sans que l'équipage ait à s'éloigner du poste de combat.

La canon obusier de 150 mm avait une élévation de 40 degrés ; la superstructure blindée pouvait contenir huit obus de munitions et un équipage de quatre hommes. Le SdKfz 135/1 n'était doté d'aucun armement secondaire.

Les roues motrices (galets porteurs) de secours étaient d'ordinaire accrochées sur les parois avant du compartiment blindé destiné à l'équipage.

initialement, le SdKfz 135/1 devait être un canon antichar, mais Hitler ordonna qu'il soit utilisé comme obusier lourd afin de fournir un appui-feu durant les combats.

 

Le Lorraine Schlepper fut l'un des nombreux chars de "remploi" développé comme canon mobile anticher, basé sur des châssis français qui avaient été confisqués et auxquels furent greffés des pièces d'artillerie de la Première Guerre mondiale. Après la défait de la France en 1940, l'armement allemand fut transporté par plus de 300 Tracteurs Blindés 37L, qui avaient la fonction générale des chars chenillés de transport et étaient identiques au véhicule de transport British Universal (Bren).

Sortis des réserves en 1942 pour le projet du Panzerjäger, 40 Lorraine Schlepper furent modifiés sur ordre de Hitler, afin d'être munis d'un obusier de 15 cm. Ces engins servirent aux côtés de la 21è division Panzer de l'Afrika Korps de Rommel.

La plupart de ces chars furent envoyés à Paris pour être reconvertis en étant dotés de superstructures fournies par la compagnie Alkett et au moins 30 d'entre eux furent reconvertis à Krefeld. Une douzaine furent adaptés à l'obusier leFH 18/40 de 10,5 cm, et l'un fut adapté à un obusier soviétique de 122 mm et incorporé à un convoi blindé à la fin de l'année 1944. On estime que 94 Lorraine Schlepper furent produits avec un canon de 15 cm.

15cmsfh13sfaufgeschutzwagenlorrainessdkfz1351
7b54e0e34a3220cb13d8e5560884d2a3
3046446339119glX7OHv3
15cmsFH131aufGWLorraineSchlepper2
69039654250f781487a6
G-Sdkfz135-Marder-I-Lorraine--PzAbt-709
sdkfz135
SdKfz1351typ15cmsFH131aufFahrgestellLorraine37L
sdkfz135-1