SdKfz 140 Leichte Flakpanzer 38(T)

Le char léger antiaérien Leichte Flakpanzer 38 (T) fut le résultat d'une des nombreuses conversions du char tchèque LT Vz 38, utilisé en nombre par les divisions allemandes. Son armement, trop léger pour rendre le char utile comme engin antiaérien, avait aussi la fonction secondaire d'attaquer les troupes et les chars dotés d'un blindage peu épais.

leichte-flakpanzer-38t-01

 

SdKfz 140 Leichte Flakpanzer 38 (T)
Système de propulsion :
Moteur 6 cylindres à essence Praga EPA Model I de 93 kw (123 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 42 km/h ; autonomie sur route : 250 kms
Dimensions :
L : 4,61 m ; l : 2,15 m ; H : 2,25 m

 

 

Construit sur le châssis du Panzer 38(T), char polyvalent de construction tchèque, le Leichte Flakpanzer fut le premier char antiaérien automoteur entièrement chenillé produit durant la guerre. Hitler se refusant de monter le puissant affût de canon quadruple de 20 mm sur les Panzer IV, le développement de ce char constitua une solution de fortune pour affronter le besoin urgent d'appui antiaérien des régiments Panzer sur le front oriental.

La tourelle avec canon de 37 mm installée sur le Panzer 38 (T) standard fut remplacée par un bouclier octogonal, fait d'une plaque blindée de 10 mm, et monté à l'arrière. La partie supérieure du boulicer du canon était fermée de l'extérieur par des charnières et s'ouvrait lorsqu'il fallait actionner le canon, afin de pouvoir accéder à ce dernier plus facilement et le diriger vers les cibles situées dans les angles inférieurs. Le canon, pourvu de 360 obus de munitions fixés à l'intérieur du char, pivotait manuellement.

Pendant l'hiver 1943, 150 SdKfz 140 environ furent commandés, mais 140 seulement furent achevés, car le char faisait preuve d'une puissance de feu décevante.

De nouveaux chars (comme le Flakpanzer IV Wirbelwind) qui étaient pourvus d'affûts de canons doubles et quadruples, furent alors conçus. Au début de l'année 1944, quelques régiments de Panzer, qui furent utilisés essentiellement sur le front occidental et en particulier en Normandie, aux côtés de la 12è division SS, furent attribués aux pelotons d'artillerie antiaérienne.

Le seul armement dont disposait le Leichte Flakpanzer était le Flak 38 de 20 mm, qui était le canon léger antiaérien allemant standard de la Seconde Guerre mondiale.

Pour le champ de tir vertical, le haut affût du canon de 20 mm permettait une dépression de 5 degrès au-dessous de la ligne horizontale et une élévation de 90 degrès.

 

5661466783172531e3a7z
5904099837d847e9c2b9b
flakpanzer38t
flakpanzer-38-t-ausf-k-1
flakpanzer-38-t-ausf-k-4
leichte-flakpanzer-38t-01
8499198089fcf0730d29z