Char d'assaut M11/39

Le M11/39 fut le premier char moyen italien. Construit seulement en nombre restreint, il était pourvu d'un blindage riveté, d'un canon au champ de tir limité et son équipage était mal organisé. Au début du conflit, il était déjà obsolète. Ses caractéristiques les plus performantes consistaient en un canon efficace (par son calibre) et en un moteur diesel.

vehicle m1139 3

 

Char d'assaut M11/39
Système de propulsion :
Moteur 8 cylindres SPA diesel de 78 kw (105 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 33 km/h ; autonomie sur route : 200 kms
Dimensions :
L : 4,73 m ; l : 2,18 m ; H : 2,30 m

 

 

L'expérience de la guerre d'Espagne révéla l'inefficacité des chars italiens CV33 avec un équipage de deux hommes. En 1937, un nouveau char moyen fut développé en se basant sur le modèle d'un char de 8 tonnes de 1935. La dispostition de l'armement principal, le canon de 37 mm logé sur une plateforme en saillie de la caisse, ainsi que la disposition de l'armement secondaire en tourelle rotative étaient communs au char M11/39 et au M3 Lee américain. Le nouveau projet avait conservé le blindage riveté, l'un des points faibles des CV 33 et autres chars italiens. Soixante M11/39 furent employés en août 1940, en Lybie. Le blindage des plaques latérales, qui ne dépassait pas 30 mm (et plus généralement 14 mm), n'était pas apte à affronter les chars anglais Matilda et Valentine et encore moins les petits canons antichar. Un grand nombre de M11/39 fut mis hors de combat.

Cinq M11/39 furent réquisitionnés par la 6è division australienne et utilisés contre les Italiens à Tobrouk, en janvier 1941. Aussitôt après, il fut remplacé dans les batailles par le M13/40, version plus puissante, qui avait toutefois de nombreux éléments communs avec le modèle précédent.

L'armement principal se constituait du canon Vickers-Terni L/40 de 37 mm, une arme qui, à l'époque, était jugée plutôt efficace contre le blindage léger.

Le canon primaire, situé près de la plateforme saillante latérale, disposait d'un champ de tir de 30 dégrès seulement à droite et à gauche.

Les suspensions se composaient de bogies articulés sur deux roues et montés sur ressorts à arbalète : un tel système était plutôt désuet pour un char de combat.

Le M11/39 était conçu pour un équipage de trois hommes. Le tireur avait pour mission de charger, viser et tirer avec l'arme principale.

La tourelle supérieure, à rotation manuelle, pouvait pivoter complètement et comportait une mitrailleuse Breda de 8 mm.

La visibilité du pilote était extrêmement limitée, car elle était réduite à une simple fente insérée dans une plaque fixée sur des gonds en face de lui.

 

 

M11-39-08
m11-39-medium-tank-01
M11-39ariete2
m11-39-medium-tank-02
m11-39-medium-tank-04
vehiclem11393
m11-39-medium-tank-05