Semovente DA 75/18

Le DA 75, également connu sous le nom de canon automoteur M41, fut conçu pour contrecarrer le T-34 soviétique, mais il ne fut en fait jamais envoyé sur le front oriental. Beaucoup furent utilisés en Sicile contre les détachements anglais et américains.

semovente 75-18 10

 

Semovente DA 75/18
Système de propulsion :
Moteur V8 à essence SPA 15-TM-41 de 108 kw (145 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 38 km/h ; autonomie sur route : 230 kms
Dimensions :
L : 5,04 m ; l : 2,23 m ; H : 1,85 m

 

 

Pendant le conflit, l'armée italienne dépendait fortement du support blindé allemand et se limitait à y contribuer avec des chars légers. A cause de la tournure négative que prit le cours de la guerre, la production de chars cessa en faveur des canons automoteurs, qui pouvaient être rapidement utilisés comme canons antichars. Le modèle le plus important fut l'automoteur de la série M42, équipé essentiellement des canons de calibre de 75 mm. La base de ces chars était le char d'assaut M15/42, construit par la compagnie Fiat-Ansaldo à partir de 1942.

En mars 1943, 200 chars environ, dotés du canon court 75/18 (de 75 mm et d'une longueur de 18 calibres) furent commandés. Une autre commande suivit immédiatement, de 500 char équipés du canon 75/34. L'entrée en service de ce canon fut retardée par des problèmes de montage. Une mitrailleuse pour la défense antiaérienne était installée à l'intérieur du char et pouvait être montée à l'avant de la trappe d'accès, mais son utilisation contraignait le tireur à rester à découvert. A la différence du moteur diesel de puissance inférieure et d'entretien moindre des premiers modèles de char M15/42, le moteur de l'automoteur DA 75/18 était un V8 à essence. D'ailleurs, étant donné la difficulté croissante d'approvisionnement de gazole sur le front italien, les moteurs diesel furent remplacés par des moteurs à essence. En septembre 1943, l'Allemagne prit le contrôle de l'usine Fiat-Ansaldo.

L'équipage avait accès à la tourelle fixe par des écoutilles fixées sur des gonds. Une petite échelle constituée de simples marches fixes permettait de monter à bord.

Le DA 75 était un char au profil bas et au toit très plat. L'équipement auxiliaire, tel que les outils ou le nécessaire de couchage de l'équipage, était réduit au minimum.

La haute tourelle et la superstructure du M15/42 furent éliminées sur les automoteurs, pour être remplacées par une structure rivetée à caissons, privée de coupole pour le chef de char. L'accès à la tourelle était possible grâce à une grosse trappe fixée sur des gonds, qui s'ouvrait sur l'arrière.

Dans l'armée allemande, l'automoteur fut rebaptisé Sturmgeschütz M42 mit 75/18 (i), ou StuG M42. Entre 1943 et 1944, 294 chars furent livrés aux divisions Wehrmacht en Italie et dans les Balkans, y compris ceux contruits par les Allemands. Toutefois, à la fin de l'année 1944, 200 chars avaient déjà été détruits, capturés ou abandonnés.

 

8251461105a22d1f8d68
images
da7510
semovente75-1810
sem7518side
SemoventeM42Saumur0008fefh