Char type 95 Kyugo

Le type 95 aurait pu être le char léger japonais le plus performant à être construit en grand nombre, mais il présentait des défauts qui auraient été inacceptables pour n'importe quel char occidental. Il était appelé "Ha-Go" ou "Kyugo".

unknown credits-aviapress

 

Type 95 Kyugo
Système de propulsion :
Moteur en ligne diesel Mitsubishi NVD de 89,5 kw (120 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 46 km/h ; autonomie sur route : 160 kms
Dimensions :
L : 4,38 m ; l : 2,05 m ; H : 2,18 m

 

 

Les Japonais ne réussirent pas à construire des chars efficaces. Le char le plus utilisé fut le Type 95. Approuvé en 1935, ce char fut l'un des projets les plus désuets de la guerre.

Construit à partir du tankette Type 94 dont le blindage allait de 4 à 12 mm, il était vulnérable même aux tirs de fusils. L'épaisseur minimale du blindage (6 mm), que les Sherman M4 réussissaient à percer, le rendait vulnérable face aux armes légères, voire dans certaines situations, à une simple balle de 8 mm. Les bombes incendiaires pouvaient toucher l'aspiration du moteur du Type 95, alors que la tourelle pour un seul homme doté d'un champ de tir de 45 degrès, pouvait être bloquée par la simple lame d'un couteau. La mitrailleuse placée à l'arrière du canon avait pour objectif de défendre la zone poupe, mais de cet emplacement il lui était difficile de couvrir l'intégralité du champ de tir. Le champ de vision était mauvais, malgré les fentes d'observation, qui du reste contribuaient à la vulnérabilité de l'équipage car elles n'étaient protégées d'aucune vitre anti-projectile.

La mitrailleuse opposée au canon Type 91 de 6,5 mm était actionnée par le chef de char / tireur. A cause de son emplacement, elle avait un champ de tir plus limité que le canon.

Le canon primaire était un Type 94 de 37 mm. Le chef de char assumait à la fois le rôle de chargeur et de tireur.

Le moteur diesel à 6 cylindres du Type 95, refroidi par air à l'aide de turbo-ventilateurs, se caractérisait par un rapport puissance-poids élevé et une bonne accélération.

La tourelle du Type 95 conçue pour un seul homme , ne pivotait pas complètement mais uniquement de 45 degrès dans la zone de tir horizontale.

L'équipage de trois hommes incluait un tireur pour la mitrailleuse, qui était placé dans la partie avant du char et qui faisait aussi office de mécanicien général.

 

800px-Japanesetype953
43565394A
86024495B
Ha-Gochina1940
4viewtechdrawing
Ha-Goinoperationscredits-aviapress
Ha-Gotopview
Ha-Gosideview
Type-95Ke-Go
Type95Ke-Go
unknowncredits-aviapress
Type95HaGoLightTankPattonMuseumcreditsWMaloney