LVT-4 Water Buffalo

Les Marines américains mirent au point une série de tracteurs amphibies spécialisés, ou "AMTRAC", afin de transporter les troupes sur les côtes des îles du Pacifique. Le LVT-4 Water Buffalo fut le modèle le plus produit.

lvt

 

LVT-4 Water Buffalo
Système de propulsion :
Moteur radial 6 cylindres à essence Continental W670-9A  de 187 kw (250 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 32 km/h ; autonomie sur route : 480 kms
Dimensions :
L : 8,50 m ; l : 3,25 m ; H : 2,64 m

 

Le LVT-4 constituait une évolution des premiers chars de débarquement chenillés LVT-1, -2 et -3, qui eux-mêmes descendaient de l'"Alligator", char léger amphibie chenillé des années trente, conçu par l'ingénieur Donald Roebling pour les opérations de sauvetage sur les terrains marécageux de Floride. En 1937, le corps de la Marine américaine s'intéressa à ce projet grâce à un article de la revue "Life". Après diverses modifications, 300 LVT (Landing Vehicle Tracked) furent commandés et construits par le Food Machinery Compagny (FMC) en Californie.

Le LVT-2 était un modèle perfectionné, doté du moteur et du train de transmission du char léger M2, mais le compartiment de cargaison était divisé en deux par l'arbre du moteur, ce qui rendait difficile le chargement et le déchargement et limitait son utilisation aux troupes et aux petits groupes. La compagnie FMC réussit à résoudre ces problèmes avec le LVT-4 Water Buffalo, livré pour la première fois à la fin de l'année 1943. Avec 8350 exemplaires qui suivirent, ces chars furent les plus nombreux AMTRAC (tracteurs amphibies) produits. La plupart en furent fournis à l'armée américaine, qui préparait le débarquement en Normandie. Mais finalement, les quelques chars qui furent opérationnels en Europe furent utilisés par les Anglais.

Dans le Pacifique, durant la sanglante "Opération Tarawa", beaucoup furent coulés par les bombardements, ce qui imposa la nécessité de modèles blindés et mieux armés.

Le LVT-4 accueillait un équipage de deux hommes (le pilote et le chef de char) et pouvait transporter jusqu'à 24 Marines.

Grâce à la rampe postérieure, le LVT-4 pouvait transporter des équipements sur roues, tels que les camionnettes et des pièces d'artillerie.

Outre une mitrailleuse de proue de 7,6 mm, le LVT-4 était muni de quatre mitrailleuses sur pivots, dont deux de 12 mm de calibre.

 

 

10157539b
2LVT4001
battlescheldt10
lvt
lvt4
lvt4back
lvt2-lvt4
Puckapunyal-LVT4-2