M26 Pershing

Le Pershing fut le seul char lourd américain à être utilisé durant la guerre, mais il participa seulement à quelques opérations dans le Pacifique et en Europe en 1945. En 1946, le M6 fut reclassé dans la catégorie des chars moyens et utilisé essentiellement pendant la guerre de Corée.

m26 pershing 03 of 14

 

M26 Pershing
Système de propulsion :
Moteurs V8 à essence Ford GAF de 373 kw (500 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 48 km/h ; autonomie sur route : 161 kms
Dimensions :
L : 8,66 m ; l : 3,51 m ; H : 2,78 m

 

 

En 1942, un programme fut élaboré pour remplacer le char moyen M4, qui à travers la production de divers modèles expérimentaux (le T20, 22, 23, 25 et 26), aboutit au M26 Pershing, unique char lourd américain de toute la guerre qui fut couronné de succès. Le T26E1 fut sélectionné parmi les prototypes, mais dut être modifié avant d'être standardisé. La transmission, le système de refroidissement du moteur, l'installation électrique et la fixation des munitions furent améliorés, mais l'armée de terre américaine (AGF, Army Ground forces) tenta d'en retarder la production car elle ne voulait pas d'un char lourd. En décembre 1944, l'AGF refusa de tester les premiers t26E3, mais elle changea d'idée lorsque les Allemands envahirent les Ardennes. A partir du mois de février 1945, 20 exemplaires furent mis en service et 310 le furent également lorsque la paix fut rétablie en Europe. Le modèle était standardisé en mars 1945 comme char lourd M26 et on l'utilisa à Okinawa en mai de la même année. Ce fut le premier char américain à avoir un nom qui lui soit propre - celui du général Pershing.

Il y avait donc finalement un char qui était capable d'affronter le Tiger ou le Panther, bien que le canon M3 de 90 mm se soit montré légèrement inférieur au "88" allemand. Le M26A1 possédait un canon plus long, le T15 de 90 mm. Quelques-uns étaient aussi pourvus d'un stabilisateur d'élévation. Le canon tirait des munitions complètes non séparées et était doté d'un système à recul concentrique. Quelques Pershing furent cédés aux Anglais pour être testés, mais le fin de la guerre annula les commandes. On produisit un total de 2432 chars.

Le Pershing possédait un canon de 90 mm d'une longueur de 53 calibres, au large frein de bouche. Ce canon se révéla décevant car sa capacité de perforation était limitée par rapport à celle du Panther ou du Tiger.

Le blindage incliné, les roues de grand diamètre et les suspensions à barre de torsion étaient des caractéristiques importantes qui furent adoptées par les chars américains conçus après la guerre, jusqu'à la série de M60.

Le Pershing tirait des munitions formées de deux parties. En effet, ces munitions étaient constituées d'une tête explosive et d'une charge de propulsion et étaient chargées séparément dans le canon.

Le châssis du M26 forma la base de chars lourds d'un "groupe de combat",  de canons SP et de véhicules de récupération reconstruits sur le même châssis.

Les variantes du M26, tel que le T26E2 muni d'un obusier de 105 mm, furent standardisées comme le M45, mais peu d'exemplaires furent achevés. Le M26A1 fut développé après la guerre et équipé d'un canon plus puissant M3A1 de 90 mm.

 

m26003
m26pershing01of14
m26pershing03of14
M26Pershing-3
m26pershing04of14
m26pershing10of14
m26pershing14of14
M26PershingTankFortDix
m26a
M26Pershing-2
pershing
usmt-M26-Pershing-3rdArmy
M26Belgium