M3 Lee

Le M3 Lee fut le principal char de combat moyen américain jugé satisfaisant. L'armée anglaise fut la première à l'utiliser et le baptisa Grant Mk 1, alors que la version modifiée fut surnommée le Lee (du nom de l'adversaire du Général Grant pendant la guerre civile américaine). Durant les premières années de la guerre, ce char se révéla d'une grande aide,  à la fois pour l'armée américaine et pour l'armée britannique.

USlee-1

 

M3 Lee
Système de propulsion :
Moteur radial à essence Continental R-975-EC2 ou E1 de 253,5 kw (340 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 42 km/h ; autonomie sur route : 193 kms
Dimensions :
L : 5,63 m ; l : 2,70 m ; H : 3,12 m

 

 

En 1940, le canon le plus puissant des chars américains était celui du calibre de 37 mm. A cette époque, les chars allemands qui avaient des canons de 75 mm, étaient en train de défaire les unités blindées britanniques et françaises. C'est ainsi que le commandant d'infanterie de l'armée américaine exigea que les chars moyens américains soient pourvus de canons de 75 mm. Le seul véhicule qui pouvait répondre à cet objectif était le M2A1. Il comportait huit mitrailleuses dans sa superstructure, car il ne pouvait accueillir de canon dans sa petite tourelle. La solution fut d'installer le canon de 75 mm dans une tourelle latérale, sur le côté droit de la caisse. C'est ainsi que naquit le char moyen M3, conçu et produit à une vitesse surprenante.

La production débuta en août 1941, dans trois usines différentes, l'une d'elles ayant été construite spécialement pour cette mission. Deux autres usines devaient, en revanche, satisfaire la demande anglaise précédente de 500 M3. Dénommés Grant I, ces chars anglais avaient une tourelle coulée par fusion et privée de coupole. Ce furent les premiers à surpasser les Panzer allemands par leur armement et ils se révélèrent d'une importance cruciale dans la bataille de Gazala, en mai 1942. La configuration du char, qu'il fallait positionner face à la cible lors des attaques, se révéla être un inconvénient tout comme son haut profil et son blindage soudé et riveté. Le dernier des 6258 blindés fut livré en décembre 1942 et en avril 1944, le char fut déclaré obsolète.

La tourelle abritait une canon M5 de 37 mm et la coupole une mitrailleuse de 7,62 mm. Le canon en tourelle mettait 20 secondes pour faire le tour de 360 degrès et pouvait être entièrement pivoté manuellement.

Le canon principal du Lee était un M2 de 75 mm, avec un champ de tir de 30 degrès. Certains modèles étaient munis d'une mitrailleuse coaxiale et de deux mitrailleuses dans la caisse.

Le canon primaire était le résultat du perfectionnement d'une arme française de la Première Guerre mondiale. Rendue plus puissante, cette arme était appréciée pour sa double capacité à tirer à la fois des obus perforants contre les chars et des projectiles très explosifs comme support d'infanterie.

 

280px-M3Grant
2678041948small1
M3Grant
LOCLeesinaction
M3Leegrant
m3a1lee
m3lee15
sherman
USlee-1
Medium-tank-M3-front