M4A2 Sherman III

Produit en grand nombre et sous de nombreuses variantes, le M4 Sherman avait pourtant des défauts, avec ses canons peu puissants et sa tendance à prendre feu facilement. Mais ce fut le plus important des chars de l'arsenal américain pendant toute la Seconde Guerre mondiale.

M4a2 cfb borden 2

 

M4A2 Sherman III
Système de propulsion :
Bimoteur aligné 12 cylindres diesel General Motors 6046 de 280 kw (375 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 48 km/h ; autonomie sur route : 240 kms
Dimensions :
L : 5,92 m ; l : 2,62 m ; H : 2,74 m

 

 

Le char moyen M3 fut considéré comme une solution temporaire, en attendant que la production d'une tourelle capable de contenir un canon de 75 mm soit possible. Le progrès de la technologie de la fusion et le succès de la tourelle de 37 mm sur le M3 encouragèrent le développement d'un modèle compact, aux superficies incurvées, dont les plans furent dressés en mars 1941.

Cinq variantes qui étaient dotées du même type de tourelle furent offertes au Conseil des Départements Blindés. On choisit la version la plus simple, dotée d'une tourelle montée sur la caisse et d'un châssis de M3 modifié. Le modèle de présentation du char moyen T6 fut approuvé en mai et le prototype fut livré en septembre 1941 au centre d'essai d'Aberdeen dans le Maryland.

L'une des modifications apportées au char était l'élimination de la coupole au profit de la mitrailleuse. La caisse était soudée comme sur les derniers M3 et possédait une trappe d'accès latérale saillante, qui fut ensuite retirée de la production. En octobre 1941, le T6 fut définitivement standardisé sous le nom de char moyen M4. Mille engins par mois devaient être livrés à partir de 1942, ce qui impliquait l'activité de pas moins 11 usines de production d'automobiles et de locomotives. La même année, un autre arsenal gouvernemental de chars contrôlé par la compagnie Fisher fut construit à Grand Blanc, dans le Michigan.

Les premiers modèles possédaient un moteur radial Wright, mais comme ce moteur était commandé en grande quantité par l'industrie aérienne, il devint nécessaire de chercher des systèmes de propulsion alternatifs. Ces systèmes inclurent aussi bien les moteurs diesel que les moteurs à essence des automobiles et camions.

Le M4A1, avec sa caisse caractéristique réalisée par fusion, fut le premier modèle à entrer en production et fut livré en janvier 1942. Il était muni des plus grandes plaques blindées de l'époque, obtenues à partir d'un unique morceau coulé par fusion. Les modèles tardifs furent perfectionnés par de petites amélioraitions, par rapport aux premiers modèles qui avaient deux mitrailleuses en caisse et de petites fenêtres pour le champ de vision direct dans la partie antérieure de la caisse. La production cessa en janvier 1944 après avoir fourni 6281 exemplaires, dont plusieurs milliers furent reconstruits et améliorés avant le D-Day.

On augmenta la puissante des modèles M4A2 avec un moteur jumelé aligné GMC diesel, mais pour le reste, ces chars étaient identiques aux M4A1. Dans l'armée américaine, seuls les Marines les utilisaient et bon nombre de ces chars furent cédés à la Grande-Bretagne qui les baptisa Sherman II. Le M4A3 fut le modèle le plus produit et fut envoyé en grand nombre aux Anglais (tel le sherman IV) et aux divisions soviétiques. Les M4A4 étaient pourvus de caisses soudées et d'un moteur Chrysler multiligne de 276 kw (370 hp) en étoile, qui lui conférait une plus grande longueur. Au total, 7499 chars furent construits à Détroit.

Le char d'assaut M4A3E2 "Jumbo" qui fut utilisé en Europe, était un modèle spécial.

La tourelle était plus lourde, ce qui portait le poids total à 38 tonnes. Le dernier modèle produit fut le M4A3E8 (muni d'un canon de 76 mm).

L'entrée en guerre du Sherman

En juin 1942, Winston Churchill demanda pour les Anglais 300 exemplaires des nouveaux M4 qui entraient alors en production. Les Sherman anglais furent les premiers à être produits, mais avant que le Président Roosevelt n'en ordonne l'envoi urgent en Afrique du Nord, quelques-uns avaient d'ores et déjà été livrés aux unités américaines. Les approvisionnements de M4A1 Sherman II et de M4A2 Sherman III arrivèrent en Egypte en septembre 1942, mais ils subirent des modifications hâtives afin de pouvoir combattre dans le désert, avant de devenir opérationnels, à El Alamein, le 22 octobre. Touchés par les mines et les obus, 50 Sherman environ furent endommagés et 75 mis hors de combat, surtout à cause de leurs suspensions endommagées. Toutefois, ces chars réussirent à toucher à longue distance de nombreux canons allemands de 88 mm ainsi que des Panzer IV "Special". Les expériences qui suivirent la bataille révélèrent que le Mk III à moteur diesel avait une plus grande portée, était plus rapide sur terrain irrégulier et avait une mécanique plus fiable. De plus, il prenait feu mois facilement que le Sherman II à moteur à essence.

Points particuliers :

Les différences de l'armement américain étaient manifestes. Le sigle HVSS (Horizontal Volute Spring Suspension) indiquait "suspensions à ressort à spirale horizontal", introduites au milieu de l'année 1944, et qui permettaient de remplacer les roues individuelles (galets porteurs).

Le M4A2 disposait d'un équipage de cinq hommes : un chef de char derrière à droite, un tireur devant à droite, et un chargeur derrière à gauche de la tourelle ; un pilote dans la partie avant gauche de la caisse et un copilote dans la partie avant droite de la caisse.

L'introduction de la soute humide ou système de stockage de munitions humide, prévue pour accueillir les munitions, répondait au besoin de réduire le risque d'incendie. Ce type de soute portait la lettre "W" pour Wet, humide, comme dans M4A3(75)W. 143 litres d'eau, mélangée à de l'anti-gel ainsi qu'à un produit anti-corrosion appelé "ammudamp", étaient nécessaire pour 100 obus.

 

2892384723small1
19ar06
2898971597small1
M4a2cfbborden2
M4A2LateRussian1
M4a2cfbborden1
shermanortona
M4A3E2ShermanJumbo75mmgun