M7B1 Priest Howitzer Motor Carriage

L'obusier automoteur M7 Priest fut l'arme la plus importante des Alliés entre 1942 et 1945, utilisé pour fournir un appui-feu. Le M7B1 était muni du châssis du char moyen M4 Sherman.

m7-howitzer-motor-carriage-priest-03

 

M7B1 Priest Howitzer Motor Carriage
Système de propulsion :
Moteur V8 à essence Ford GAA  de 373 kw (500 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 42 km/h ; autonomie sur route : 201 kms
Dimensions :
L : 6,20 m ; l : 2,89 m ; H : 2,54 m

 

 

En 1941, les obusiers automoteurs M7 fournissaient un appui d'artillerie mobile aux divisions de chars moyens M3. Le châssis du M3 était suffisamment spacieux pour accueillir un gros canon et l'équipage chargé de son utilisation. Aussi, en février 1942, il fut utilisé comme base pour le M7 HMC. Dès que les Anglais virent le prototype, ils passèrent une importante commande de 5500 chars. Mais l'armée américaine les avait précédés et ne leur en cédèrent qu'un petit nombre. Les chars qui étaient déjà disponibles à la fin de l'année 1942 revêtirent le rôle le plus important lors de la bataille de El Alamein, où les forces allemandes subirent une défaite dans le désert. L'appellation de Priest (prêtre), choisie par les Anglais, faisait référence au fait que le chef de char était placé sur une coupole "en forme de chaire à prêcher". Par la suite, les "Sexton" et les affûts "Bishop" continuèrent sur le thème acclésiastique.

Le blindage du Priest était mince, car d'un point de vue tactique le char avait été conçu pour founir un appui d'artillerie lourd indirect et non pour mener l'assaut contre les positions ennemies. Le M7B1 fut construit avec les mêmes caractéristiques que celles du M7, excepté que sa base était formée par le châssis du M4 Sherman. Les deux versions se différenciaient par leur nez : celui du M7 était constitué de trois parties alors que celui du M7B1 était uniforme et coulé par fusion. En Italie, les Priest superflus furent généralement privés de leurs canons puis convertis en véhicules blindés de transport des troupes "Priest Kangaroo".

Ce char disposait d'un équipage opérationnel de deux hommes (le chef de char et le pilote) et d'un équipage composé de cinq hommes chargés du canon.

Le canon de 105 mm était le plus puissant des canons montés sur les chars légers alliés, mais il était léger par rapport à une caisse aussi imposante. Un total de 69 munitions pouvait être fixé à l'intérieur du char.

La coupole "en forme de chaire" du chef de char était dotée d'une mitrailleuse de 12 mm  pour la défense anti-aérienne et les embuscades. Le Priest n'était pas en mesure d'affronter un ennemi à distance rapprochée.

 

6215334088915558414301588339807o-930x340
6215334088915558414301588339807o
hmcm7b1
m7b1-howitzer-motor-carriage-priest-01
m7-howitzer-motor-carriage-priest-01
m7-howitzer-motor-carriage-priest-03
m7-howitzer-motor-carriage-priest-11
m7-howitzer-motor-carriage-priest-12
m7-howitzer-motor-carriage-priest-15
AmericantankM7105-MM-JPG1