A27M Cruiser Mk VIII, Cromwell V

Doté d'un puissant moteur Meteor, le Cromwell fut le char anglais le plus rapide de la guerre et permit aux équipages anglais de rivaliser avec les Allemands

0b71d3d5d313f1fd8b2670c301d29268

 

A27M Cruiser Mk VIII, Cromwell V
Système de propulsion :
Moteur V12 à essence Rolls-Royce Meteor de 694 kw (930 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 61 km/h ; autonomie sur route : 278 kms
Dimensions :
L : 6,42 m ; l : 3,00 m ; H : 2,51 m

 

Construit à la demande spécifique de l'état-major d'un char "croiseur lourd", le Cromwell fut conçu sur le modèle du Crusader, qui avait montré combien il était inutile de sacrifier blindage et puissance de feu en faveur de la vitesse. Le Cromwell était 50% plus lourd que le Crusader à cause de l'épaisseur accrue de son blindage, mais compensait ce défaut en montant le puissant moteur Meteor Rolls-Royce.

La série de chars Cruiser, qui aboutit au plus puissant char anglais de la guerre, le Comet, débuta au début de l'année 1942 avec l'A24, connu aussi sous le nom de Cruiser Mk VII Cavalier, qui était pourvu d'un moteur V12 Nuffield à essence. Très vite, le moteur V12 pour avion Merlin à essence de la compagnie Rolls-Royce fut désigné comme étant le moteur le mieux adapté à ce projet. Pour les besoins du char, le Merlin fut rebaptisé Meteor. Mais tant que la production n'atteignit pas son plein régime, il fut décidé d'utiliser le moteur Liberty datant de la Première Guerre mondiale. Les chars qui montaient le Liberty furent répertoriés comme A27L Cruiser Mk VIII et appelés Centaur. Le choix se porta sur le Liberty car on pensait que celui-ci pourrait facilement être remplacé par le Merlin/Meteor lorsque ce dernier deviendrait disponible. Les modèles dotés du moteur Meteor devinrent les "Cromwell A27M".

La production fut lancée à Leyland Motors en janvier 1943 et très vite les Cromwell II et III furent également achevés et dotés d'un canon de 57 mm. Le Mk IV produit à la fin de l'année 1943 se vit doté en revanche d'un canon de 75 mm, utilisé jusqu'à ce que le Mk VIII soit muni en 1945 d'un obusier de 95 mm pour l'appui rapproché.

Le Centaur III fut le meilleur des modèles munis du moteur Liberty et d'un canon OQF Mk II de 75 mm - la variante légère du 76 mm utilisé sur le Sherman Firefly. Lorsque les Meteor furent disponibles en nombre suffisant, de nombreux Centaur III furent convertis en Cromwell IV.

Le 6 juin 1944, les forces anglaises étaient équipées essentiellement de Sherman américains, mais le Cromwell servit dans la 7ème division blindée. L'efficace canon de 8,5 kg connut toute une série de difficultés, qui furent résolues à temps pour le Débarquement en Normandie, pour lequel les Cromwell III jouèrent un rôle important.

Le Cromwell fut l'équipement principal des Régiments de reconnaissance blindés de la division blindée anglaise, mais également de la 7ème division blindée. Il fut utilisé uniquement en Europe du nord Ouest, à l'exception de l'Italie. Le Cromwell pouvait rivaliser avec les Panzer III et IV, mais était inférieur aux Panther et aux Tiger au blindage supérieur.

Les variantes incluaient le Cromwell ARV (Armoured Recovery Vehicle) et le Cromwell OP à la fonction de poste d'observation mobile d'artillerie. Le Comet était issu du Cromwell. Il fut peu utilisé dans les phases finales du conflit mais fut employé encore longtemps après la guerre. Pendant la campagne en Normandie, apparut une version connue sous le nom de Cromwell "Prong", qui était pourvue d'un dispositif taille-haie Cullen. D'autres modèles spéciaux incluaient le poste d'observation mobile Cromwell OP, muni d'un canon factice et d'une radio supplémentaire.

L'armement principal était un canon OQF de 75 mm.

Le Meteor monté sur le Cromwell était une variante de célèbre moteur Merlin utilisé sur le Spitfire, sur le Lancaster et sur de nombreux autres avions. Le Meteor V12 fut le premier moteur réellement fiable monté sur un char anglais, qui devint de ce fait le char britannique le plus rapide de toute la guerre.

le Cromwell utilisait des suspension Christie, qui introduisit d'importants développements dans la concéption des chars d'assaut, entre les années vingt et les années trente.

La tourelle était pourvue de 23 obus prêts à l'emploi et 41 autres étaient fixés le long des parois du compartiment de combat.

Le Cromwell bénéficiait d'une bonne protection grâce à un blindage frontal dont l'épaisseur pouvait atteindre 76 mm.

 

 

0b71d3d5d313f1fd8b2670c301d29268
9da7a078d58d0965567abbbf0b042144720x600
24192png
6uwbD2d
A27L---Centaur-I-c
cromwell04
cruiser-mk-viii-a27m-cromwell-vii-02
leyland-a27m-cruiser-tank-mkviii-cromwell-mkiv-07
TanksandAfvsoftheBritishArmy1939-45MH9333
tfcromwell