Churchill AVRE

Le Churchill AVRE était ce que l'on appelle un "taxi de guerre" du génie. Il assumait de nombreuses fonctions, telles que celles de démolitions, de dragages de mines et de pose de ponts. Armé d'un lanceur de bombes (mortier) de gros calibre, ce char transportait souvent un second dispositif qui servait à déminer et à poser des fascines.

avre1

 

Churchill AVRE
Système de propulsion :
Moteur 6 cylindres (flat 12) à essence Bedford de 261 kw (350 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 24 km/h ; autonomie sur route : 144 kms
Dimensions :
L : 7,44 m ; l : 2,74 m ; H : 4,24 m

 

En mai 1942, le débarquement britannico-canadien dans le port de Dieppe, révéla le besoin de blindés spéciaux adaptés à la destruction des défenses et des obstacles qui pouvaient s'opposer aux premières vagues d'un débarquement. De nombreux chars (surtout les Churchill) furent piégés par des obstacles antichars et détruits par des feux croisés des bunkers situés sur la plage. S'ils avaient pu atteindre ces chars lorsqu'ils étaient encore opérationnels, les soldats du génie auraient été en mesure de faire sauter les obstacles, et les chars auraint pu former des ponts pour traverser des fossés et des cours d'eau.

Le Churchill AVRE (Armoured Vehicle, Royal Engeeners) fut le fruit de ces exigences et, bien qu'il se présentat sous diverses variantes, c'était somme toute une version primitive du char de transport de troupes blindés (APC) ou du char de combat d'infanterie (IFV), armé d'un gros mortier et de quelques dispositifs utilisés pour le déblaiement des obstacles. La caisse spacieuse et les larges trappes de sortie du Churchill permettaient à un certain nombre de soldats du génie d'être transportés sur les champs de batailles afin de neutraliser les obstacles.

La 79ème division blindée, qui se préparait pour le Débarquement de Normandie, obtint 180 chars Churchill IV standard convertis en AVRE. Les AVRE prouvèrent leur valeur le 6 juin 1944, mais également par la suite puisqu'ils sauvèrent de nombreuses vies parmi les Alliés. De nouvelles versions furent produites après la guerre et les derniers modèles furent retirés en 1965 seulement.

L'intérieur spacieux du Churchill pouvait accueillir sept soldats du génie, dont la mission était de s'approcher des blockaus ennemis et de les détruire avec des charges explosives et d'autres armes.

Les obus de mortier, ou "poubelles volantes" n'étaient pas très précis, mais réussissaient habituellement à endommager un poste ennemi et à mettre suffisament longtemps ses occupants hors de combat, pour permettre aux autres blindés d'achever leur mission.

L'arme principale du AVRE était un "mortier avec manchon à recul" ou "mortier pétard" de 290 mm, qui parvenait à tirer une bombe de démolition de 18 kg, à une distance d'environ 73 m, sur un bunker  ennemi ou sur un poste stratégique.

 

 

avre1
6628080419131905
avre4
big-3517852256
Carrochurchillmk5AVRE
charchurchillavre
CHURCHILL-AVRE-ww2shots-army
ChurchillAVREof617thAssaultSquadronRoyalEngineersnearGeilenkirchenGermany19November1944B11963
churchill-avre-mkIV
CHURCHILL-AVRE-ww2shots-army2
Churchill-AVRE-MkVII-mantlet
images
greysurmer1
post-4187168-0-51637300-1403065783
MILNG005987
spoelstra19990514iii19