Infantry Tank Mk II, Maltilda

Le Matilda II, le meilleur des chars armés anglais de la première moitié de la campagne en Afrique du Nord, fut le seul char à être utilisé pendant toute la durée du conflit, même si à partir du milieu de l'année 1941 il fut employé uniquement sur des champs de bataille secondaires, car jugé obsolète. La production continua jusqu'en 1943, atteignant un total de presque 3000 chars.

part-1-photo-no-4

 

Infantry Tank Mk II, Matilda
Système de propulsion :
Deux moteurs 6 cylindres diesel AEC  de 65 kw (87 hp)
Vitesse :
Vitesse maximum sur route : 24 km/h ; autonomie sur route : 257 kms
Dimensions :
L : 5,61 m ; l : 2,59 m ; H : 2,52 m

 

 

Bien qu'il est été apprécié pour l'extrême efficacité de son blindage, le char de combat d'infanterie Matilda A11 de 1936, armé d'une mitrailleuse et doté d'un équipage de deux hommes, se révéla être un échec. En 1937 déjà, on entreprit le développement d'un char qui résoudrait les problèmes liés à l'armement et accueillerait un équipage de quatre hommes. La production du premier Matilda A12, avec un canon de 40 mm, fut lancée en 1938. Néanmoins, il fut attendre longtemps avant que la fabrication n'atteigne son plein régime, car plusieurs parties du char étaient coulées par fusion. Les Matilda II commencèrent à être utilisés à la fin du mois de mai 1940, à Arras, où ils réalisèrent une puissante contre-offensive contre les Panzer Rommel.

Dans le désert occidental, ils surclassèrent tous les chars italiens et se montrèrent d'une importance cruciale jusqu'à la première bataille de El Alamein en juin 1942, lorsque les Allemands commencèrent à utiliser le canon antichar de 88 mm. A partir de la seconde bataille de El Alamein en octobre de la même année, des projets américains encore plus performants furent disponibles en grand nombre.

Les tentatives de doter le char de canons plus puissants furent pour la plupart des échecs, à l'exception du Matilda III CS muni d'un obusier de 76 mm. De nombreux Matilda désormais obsolètes furent utilisés dans le Pacifique par les détachements australiens. Les Matilda furent aussi utilisés comme premiers chars démineurs à fléau.

L'armement primaire était composé d'un canon de 40 mm OQF (Ordnance, Quick Firing) Mk IX ou d'un canon X L/52.

L'armement secondaire était constitué d'une mitrailleuse unique de 7,7 mm.

Le char fut appelé Matilda en référence à un personnage (un canard) de dessin animé de la période de la guerre.

Le Matilda II avait des moteurs jumelés diesel AEC associés à une boite de vitesse à cinq rapports. En revanche, le Matilda III avait des moteurs jumelés à essence Leyland et une boite de vitesse à six rapports.

Le blindage incliné, qui pouvait atteindre une épaisseur de 78 mm sur la partie frontale inférieure, était vulnérable aux armes antichars de petit calibre.

 

a12matilda004
infantry-tank-mark-ii-a-12-2
infantry-tank-mark-ii-a-12-3
infantry-tank-mk2-matilda-ii
part-1-photo-no-4